27 juillet 2008

Les enfants

D'une manière générale, Antananarivo ne donne pas l'image d'une ville riche. Bien au contraire. Mais de tous les spectacles, celui des enfants livrés sans rien à la rue est le plus dur à soutenir.

Enfants_dormant_dans_la_rue

Sur ce trottoir par exemple, en pleine journée et à même le sol, dorment deux jeunes adolescents, en haillons, pieds nus, d'une saleté repoussante, dans l'indifférence totale des passants. L'abandon des enfants fait partie de la vie quotidienne des Malgaches.

Aucun quartier n'est épargné par cette misère.

Pr_s_de_la_pr_sidence

J'ai pris cette image au pied de la présidence de la République, et de l'hôtel Colbert, où logeaient des émissaires de la banque mondiale chargés d'une mission sur l'éducation à Madagascar. On y voient un enfant de cinq ou six ans regarder ses petits camarades cherchant à manger dans une benne à ordures, à côté d'un chien qui partage leur pitence. Dans l'ordre de la rue, les enfants ne sont guère éloignés des animaux.

L_enfant_et_la_voiture

Celui-ci a peut-être quatre ans. Il vit sans chaussures, en haillons, à un carrefour proche du stade municipal (où s'entraîne l'équipe malgache de rugby, vice-championne d'Afrique!). Son jeu consiste à courir derrière les voitures au moment où elles démarrent. Dans l'indifférence générale, bien entendu.


Commentaires sur Les enfants

Nouveau commentaire